COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION
Cours d Improvisation Theatrale 2017 2018
COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION

COURS IMPRO THEATRE 2017-2018 ET EXERCICES pour apprendre à improviser cours et ateliers
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 OCCUPATION DE L ESPACE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lamiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 570
Age : 102
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: OCCUPATION DE L ESPACE   Sam 9 Déc - 3:59

"Occuper l'espace

Il s'agit pour les élèves de marcher dans l'espace théâtral, ensemble, en occupant tout l'espace et sans se toucher ni se parler. La marche doit être régulière et à chaque instant, l'animateur peut arrêter l'exercice pour vérifier la bonne occupation de l'espace. Faire boucher les trous au ralenti avant de repartir.
On introduit des consignes de façon progressive : on peut d'abord demander d'adopter une démarche plus typée ( personne malade, triste, joyeuse, fatiguée, en colère, décidée, hésitante...), puis rythmer la marche en donnant un tempo.
Variantes : On peut demander des simulations de rencontres muettes et passer à une phase individuelle où les intentions de chaque marcheur seront à deviner par le reste du groupe.
On peut demander au groupe partant de l’immobilité d’accélérer très progressivement son déplacement jusqu’à la course, puis de décélérer jusqu’au retour à l’immobilisation complète et simultanée du groupe. (insister sur la progressivité et l’écoute).

Bonjour
Tout le groupe marche dans l’espace. Rencontre à deux. Variations sur échange de Bonjour (geste et/ou voix).
Neutre – avec désinvolture – furtif – mou – dynamique – tendre – timide – théâtral – hypocrite – avec dédain – etc…

Les distances :
Déplacements de tous, sur tout l'espace de la scène, en obligeant les acteurs à conserver, en permanence, une distance égale entre eux malgré l'imprévisibilité, de leurs déplacements. Demander au groupe de s'immobiliser quand il juge de lui-même que la consigne est parfaitement atteinte.
Reprise de l'exercice mais cette fois-ci chacun se sent en danger par rapport à tous les autres.

Le point symétrique
Même chose mais après l'immobilisation, chacun doit gagner le point symétrique de sa place par rapport au centre de la figure que dessine le groupe, tout en restant maître du choix de son itinéraire à condition de continuer à respecter la consigne d'équidistance avec les autres.
Reprise éventuelle de cet exercice avec l'idée de la menace réciproque.

Les espaces libres
Objectifs : Observation d'un espace donné. Contact deux à deux. Dynamisation de l'espace.
Déroulement Les participants sont deux par deux, en contact étroit, mais sans se tenir, en observant la position des autres, immobiles, mais prêts à bondir. Au signal du meneur, chaque couple change de place. Ne laisser que quelques secondes entre chaque signal.
Cet exercice demande beaucoup de dynamisme et de vigilance
- vigilance individuelle vis-à-vis du partenaire que l'on doit suivre scrupuleusement; - vigilance de chaque couple face aux mouvements des autres;
- dynamisme, car l'espace doit être occupé le plus largement possible.
Conseils : Cet exercice doit garder un aspect ludique. Ne pas le faire durer trop longtemps, car il nécessite une grande dépense physique.

Les marches
Objectifs : Travail corporel en rapport avec l'imagination.

Déroulement : Les participants sont disséminés sur l'aire de jeu, en mouvement de marche «neutre», très concentrés. Le meneur va «promener» les participants qui doivent mimer les différentes marches énoncées. Exemple de promenade
- vous marchez dans la rue, sur un trottoir, il ne fait ni trop chaud, ni trop froid : c'est agréable;
- il y a de plus en plus de monde et vous vous retrouvez à marcher au milieu d'une foule;
- puis il se met à pleuvoir, de grosses flaques se forment sur le trottoir;
- toute cette eau devient celle de la mer, vous marchez dans l'eau, vous en avez jusqu'aux chevilles, jusqu'aux genoux, puis jusqu'à mi-cuisses;
- vous sortez de la mer et vous errez sur une plage de sable fin;
- le sable se transforme en galets, il fait très chaud;
- les galets deviennent des oeufs qui se transforment en boue épaisse, qui se transforme à son tour en goudron chaud;
- puis le goudron devient compact et vous êtes de nouveau sur un trottoir, mais il fait de plus en plus froid, il se met à neiger;
- vous marchez maintenant dans la neige;
- la neige fond, puis à nouveau vous vous retrouvez sur un sol mouillé;
- le soleil revient, vous êtes comme au départ de cette promenade, sur un trottoir, tranquille, il ne fait ni trop chaud ni trop froid.
- etc…
Conseils : Inciter les participants à utiliser leur mémoire affective, à revivre des sensations déjà éprouvées, à ne pas rester « extérieurs » à l’exercice."

http://www.dramaction.qc.ca/je_partage.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atelierimpro.lightbb.com
 
OCCUPATION DE L ESPACE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mot de passe espace adhérents passeports annuels
» [Aide] Comment liberé de l'espace sur sa Ram ?
» Occupation Double, Nouvel Animateur
» Wall-E et Eve Dans l'espace
» Rénovation de l'espace Eurodisney?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION :: COURS D'IMPROVISATION THEATRALE :: EXERCICES D'IMPRO-
Sauter vers: