COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION
Cours d Improvisation Theatrale 2017 2018
COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION

COURS IMPRO THEATRE 2017-2018 ET EXERCICES pour apprendre à improviser cours et ateliers
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 En groupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lamiel
Admin
avatar

Nombre de messages : 570
Age : 101
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: En groupe   Lun 6 Mar - 3:48

inventer un parcours dans un lieu à visite guidée en faisant exister l'espace et des personnages. Prévoir un début et une fin. Pas de parole organisée, sons, grommelots, déchets de phrases... faire reprendre l'impro en l'améliorant.


Le joueur court vers quelqu'un et lui lance un mot, l'autre repart ern courant et relance un mot , toujours en association d'idées


groupe en marche, tout les joueurs inventent un tic (Geste + son), ensuite il peuvent le laisser tomber pour le tic d'un autre joueur, puis encore changer.. a la fin il ne dois en rester qu'un.

Les participants sont en ligne, dos à un mur, serrés les uns contre les autres.
L’un d’entre eux se place à l’autre bout de la pièce, face à eux. Lorsqu’elle se sentira prête, cette personne fermera les yeux et, en énergie poussée, se dirigera vers le mur formé par les autres sans ralentir à la fin.
Le dirigeant du groupe veillera à arrêter la personne en cas de déviation de trajectoire.
Les personnes formant le mur doivent se tenir prêtes à réceptionner la personne sans lui faire mal et doivent éviter de manifester leur position géographique par des bruits divers.
L’exercice n’est vraiment intéressant qu’à partir de sept ou huit personnes et si la distance à parcourir est supérieure à 7 ou 8 mètres


Les participants se séparent en deux groupes à peu près égaux. Chaque groupe se place à une extrémité de la pièce (qui doit être de dimension assez importante). Une personne traverse la pièce vers le groupe d'en face en adoptant une démarche particulière et en produisant régulièrement un son. Il va se diriger vers une personne du groupe d'en face à qui il prendra le temps de montrer sa démarche et son son quand il sera à son niveau. Cette personne essaiera d'intégrer ce que l'autre lui propose et quand il se sentira prêt, il repartira vers le groupe d'en face en conservant soit la démarche soit le son qui lui ont été présentés et en changeant l'autre... et ainsi de suite jusqu'à ce que tout le monde soit passé au moins une fois.

Attire repousse (dynamique - contact) Position de départ : marchent dans la salle. Cet exercice se découpe en trois phases : - attire : chacun choisit secrètement une personne. Au signal de l'intervenant, chacun doit se coller le plus rapidement possible à la personne choisie, sans aucune violence (la personne doit rester libre de ses mouvements). - repousse : idem, mais au signal de l'intervenant, on doit se trouver le plus loin possible de la personne. - attire/repousse : on choisit une personne qui attire et une autre qui repousse. Au signal, il faut être le plus près possible de celle qui attire, et le plus loin possible de celle qui repousse. Subtilité : - insister sur la rapidité et l'aspect non violent de l'exercice.


Les acteurs forment une ligne, face au dirigeant, en position neutre. L'un après l'autre, ils vont dire un phrase courte (sujet, verbe, complément), sans négation (ne pas, plus, jamais), dans laquelle ils devront inclure un mot de la phrase précédente.
Le sens importe peu (les fleurs sont bleues, le ciel est bleu, les nuages volent dans le ciel, la vache vole dans l'arbre...) mais il faut éviter les temps de réflexion. Si une personne dit une phrase négative, elle doit la corriger. Le respect de la position neutre est indispensable à la concentration.

Participants : plus il y en a, plus l'exercice est long Au centre de la salle, une chaise. Les acteurs devront imaginer que sur cette chaise est une veste. Chacun à leur tour, ils se dirigeront vers la chaise et mettront la veste. Ils repassent ensuite pour mettre la veste, qu'ils n'aiment pas. Nouveau passage, mais cette fois, ils mettent la veste et sont pressés. Enfin, ils mettent une veste qu'ils n'aiment pas mais sont pressés. Bien sûr, les intentions et émotions imposées peuvent varier. Il est important qu'avant de se diriger vers la chaise, l'acteur prenne bien le temps de matérialiser la veste (aspect, poids, position, pourquoi ne l'aime-t-il pas ...).


En cercle, chaque participant à son tour démarre avec un mot, il va dire autant de mots qu'il y a de participants, en les fixant dans les yeux l'un après l'autre. et en créant par ses mots une histoire. Si il y a 12 participants, il faut qu'il conclue son histoire sur le 12 ème participant.
Ensuite chaque participant fera sa propre histoire à partir du mot qui lui a été donnée


Les Capulet et les Montaigu : deux groupes face à face, comme deux clans ennemis, à une certaine distance. Respiration commune dans chaque groupe qui avance comme dans un seul mouvement face aux autres, crescendo vocal collectif qui doit atteindre son paroxysme quand les deux groupes se trouvent face à face, croisement sans se bousculer, decrescendo vocal jusqu'à l'arrêt au point d'arrivée, la place laissée libre par l'autre groupe.


Un participant est désigné comme étant le serpent. Tous les autres doivent se déplacer sans toucher les murs de la pièce et sans être touché par le serpent, évidemment ! Si un participant touche un mur ou est touché par le serpent il s’accroche à la taille du serpent et devient une partie du corps de celui-ci. En grossissant, à chaque capture, le serpent perd de son agilité et de sa rapidité mais gagne en taille et donc en possibilité d’encerclement de ses victimes.


2 lignes face à face. Chaque participant prépare une phrase secrètement. Le premier d'une des lignes s'avance, ainsi que le premier de l'autre ligne. Ils se retrouvent face à face au milieu, s'arrêtent. Le premier dit sa phrase (Ex. "J'ai oublié mes chaussures"). L'autre répond la sienne (Ex. "Il fait beau"). Le premier doit alors trouver une proposition logique qui lie les différents éléments proposés dans les 2 phrases (Ex. "C'est une bonne journée pour marcher pieds nus"). Quand tout le monde est passé, on inverse les rôles. Variante : le second doit trouver une conclusion répondant à la proposition (Ex. "T'as raison, je vais enlever les miennes.").


Les participants marchent dans la pièce. Au signal de l'animateur, tout le monde fige (statue). Une personne désignée par l'animateur doit proposer un sentiment (panique, peur, joie intense, curiosité, peine, déprime...)
Petit à petit, ce participant touche aux statues dans le local et ces dernières s'animent respectant l'état initié par le premier personnage. Ainsi, les participants sont "infectés" par le premier. La contagion se répand dans le groupe jusqu'au STOP de l'animateur qui demandera à un autre élève de proposer une autre "maladie"


L'intervenant donne son prénom et y associe un geste. Son voisin répète les prénom et geste de l'intervenant, puis donne son prénom, avec un autre geste. Le suivant répète les attributs de l'intervenant, du deuxième, puis donne les siens, etc... Subtilités : - insister sur le regard : on regarde un par un les joueurs que l'on imite. -


Les participants sont assis en cercle et doivent composer une histoire. L’animateur donne un thème pour stimuler l'imagination.
Le premier joueur débute l’histoire. Le second joueur doit débuter sa portion de l’histoire en disant «heureusement » ce qui mène l’impro vers une situation positive.
Cependant, le troisième joueur doit commencer sa portion avec «malheureusement», ce qui amène un dénouement négatif. Et ainsi de suite, alors que les «heureusement» et «malheureusement» s’enchaînent d’un joueur à l’autre.



La personne faisant office de gardien de but se place debout au centre. Les autres participants défilent un à un devant elle et lui lancent une phrase à laquelle elle doit répondre spontanément en respectant le personnage défini par la réplique lancée. Par exemple, si la phrase lancée est Garçon! L'addition, automatiquement le gardien de but doit répondre, en se mettant dans la peau d'un garçon de café, quelque chose comme: Tout de suite monsieur ou Et une addition pour le 7... ou n'importe quoi de plausible. Ensuite, une deuxième phrase est lancée par un nouvel intervenant Majesté! La guerre est déclarée!. Le gardien de but doit s'adapter immédiatement au personnage et à la situation et répliquer de manière logique, par exemple: Qu'on mande immédiatement le conseil et qu'on prépare l'armée!.



Le mot lancé.
Debout, les participants forment un cercle relativement serré, de façon à ce que leurs mains puissent presque se toucher s'ils tendent les bras vers le centre.
Ensemble, les participants vont faire un mouvement pour avoir un rythme commun au groupe. Ce mouvement consiste à lancer un bras placé le long du corps vers le centre du cercle en montant la main au-dessus de la tête. Cela ne doit être ni trop lent, ni trop rapide mais réellement commun (il ne s'agit pas que l'un ait le bras le long du corps pendant que l'autre ait la main au-dessus de la tête).
L'idéal est de désigner un responsable qui imprime le mouvement et que les autres peuvent suivre.
Dès lors, le responsable se met à balancer le bras, de bas en haut, tel que décrit plus haut. Tous les participants commencent eux aussi à balancer le bras au même rythme que le responsable, pour créer un mouvement uniforme. Quand le rythme est installé, le responsable peut commencer. Il a pour tâche de lancer un premier mot qui déclenchera une chaîne de mots, donnés un à la fois, et par association d'idées par chacun des participants, à tour de rôle et dans le sens des aiguilles d'une montre. Chaque mot doit être dit au moment où le bras atteint son point le plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atelierimpro.lightbb.com
 
En groupe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Groupe Il Ceppo
» Ipanema percolateur 1er groupe Italien
» vfa express 1 groupe
» Les vieilles gloires du groupe Salongo
» Classement de la course Groupe C du SRCS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
COURS ET EXERCICES D'IMPROVISATION :: COURS D'IMPROVISATION THEATRALE :: EXERCICES D'IMPRO-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: